Quand démarrer ton journal de bord professionnel ?

Tu aimerais commencer le journaling dans ton travail, mais tu te demandes si c’est le bon moment pour te lancer.

 

Voici 3 merveilleuses situations pour démarrer ton journal de bord professionnel :

 

Tu t’ennuies dans ton travail.

Tu ressens un manque de motivation ou de plaisir dans ton travail actuel.

Il arrive des moments où tu te questionnes sur ta carrière. Tu sens ton manque d’intérêt et tu as besoin de te renouveler. En démarrant un journal de bord visuel, tu vas apprendre à observer autrement ton quotidien. Tu vas utiliser ta créativité pour prendre du recul sur tes journées. À force de dessiner, tu verras les choses sous un autre angle. Tu trouveras peut-être des moyens de te réinventer et de renouveler ta manière de travailler.

J’ai conçu un programme pour t’amener à observer les détails de ton quotidien. Tu es tellement plus qu’une succession de taches et de meetings. En t’installant régulièrement avec ton journal, tu vas ouvrir de nouvelles possibilités. Ça peut vraiment faire du bien de prendre rendez-vous avec ta créativité quand ton quotidien est un peu plus gris.

 

Démarrer journal de bord quand tu es démotivé par ton travail

Tu es en transition professionnelle

Tu changes de poste ou d’employeur.

Les transitions sont propices à la nouveauté et en notant dans ton journal tu vas clarifier tes objectifs et aspirations. Souvent, quand tu changes de contexte, il y a une panoplie d’émotions qui t’accompagnent. C’est plus facile de douter et d’être vulnérable. En dessinant tous les changements, tu vas prendre du recul et ainsi mieux te comprendre.

Pour la petite histoire, j’ai commencé mon premier journal de bord quand j’étais salariée. Je changeais de poste et je savais que j’allais avoir de nouveaux défis. Ça m’a permis de reconnaître mes réussites et de noter mes apprentissages. Il est vraiment devenu un compagnon dans cette transition professionnelle.

Le changement te donnera de l’inspiration pour tes pages. Toutes les nouveautés pourront se retrouver dans ton journal. Et quel fierté de voir ton évolution quelques mois/années plus tard. Il est fort probable que tu consulteras ce journal avec tendresse et bienveillance “wooow j’ai été capable de réaliser tout ça”, “je suis courageuse quand même” ou encore “c’est fou tout ce qui s’est passé depuis”.

Alors oui, dans une transition, il y a déjà tellement de choses à assimiler que tu hésites par peur de t’ajouter une énième tache. Je te comprends. C’est pour cette raison qu’il n’y a pas d’obligations à le remplir au quotidien. Ce qui compte, c’est de te déposer une fois par semaine. Ça peut prendre 10 minutes. C’est largement suffisant pour garder une trace des moments marquants.

➜ Retrouve des outils visuels qui t’aideront à installer cette pratique.

 

Démarrer un journal de bord quand tu es en transition professionnelle

Tu démarres un projet professionnel.

Tu te lances à ton compte ou tu as un projet pro que tu souhaites développer.

Sauter dans l’aventure de l’entrepreneuriat c’est un vrai changement de cap. Tout est nouveau et chaque journée a véritablement sa saveur. Les « up and down » sont également plus nombreux. Le journal de bord devient alors un soutien. Il te rappellera pourquoi tu as choisi cette direction, il te donnera des idées pour tes offres de services, il t’invitera à ralentir et à observer tes fiertés.

J’ai à présent 3 journaux de bord qui sont remplis de mes aventures entrepreneuriales. Ça m’aide à clarifier ma trajectoire et à assumer ce que j’ai envie de construire. J’adore consulter mes carnets dans les moments de découragement. Ça me redonne de l’élan et de l’inspiration.

Parfois, tu t’épuises dans tes projets et avoir un espace dans lequel tu peux te déposer librement, c’est vraiment précieux. Dans ce journal, tu prends soin de toi sans penser à tes clients. Tu t’offres une respiration qui viendra nourrir ton aventure professionnelle.

👀 Imagine toutes les anecdotes dans un journal

Démarrer un journal de bord quand tu lances ton projet

Il n’existe pas de moment idéal.

C’est à toi de sentir quand c’est le moment d’installer une pratique de journaling. Écoute ce qui se passe à l’intérieur de toi et si ça réveille de la curiosité, alors c’est le bon moment.

Et si ça soulève des peurs, tu peux venir m’en parler via la messagerie Linkedin.

 

N’oublie pas que le journal de bord professionnel c’est avant tout un espace pour garder une trace visuelle de tes aventures pro.

Un espace de liberté pour prendre soin de toi dans ton travail 🧡

Claire Sollinger
Ta complice visuelle.

Envie de discuter de cet article ? Viens me parler via la messagerie Linkedin.

Rejoins l’infolettre pour recevoir plus d’inspirations visuelles.

Tu pourras te désabonner à tout moment. 

Continue ton exploration

Colorie pour apaiser ton mental

Colorie pour apaiser ton mental

Depuis quelques années, le coloriage a le vent en poupe. Déjà il rassure, car tu n’as pas besoin de dessiner les contours, ta seule mission étant de colorier les éléments.   C’est une activité parfaite pour te détendre. Pourtant, le coloriage se résume souvent à...

Réveille ta créativité

Réveille ta créativité

Cet outil visuel est un vrai jeu. Embarque au bord de la mer et surtout réveille ta créativité visuelle. Prêt.e ? Choisis 3 chiffres entre 1 à 13. C’est fait ? ... Quelles sont les pictos associés à tes trois chiffres ?  Maintenant que tu connais tes 3 pictos, tu...

Exprime tes émotions

Exprime tes émotions

Une ligne peut exprimer à elle seule une émotion. Cela dépend du crayon/feutre utilisé, de la pression de la main, de la gestuelle...et de ton émotion du moment. Si tu as déjà dessiné en étant stressé/énervé, tu as peut-être remarqué que ton trait était plus sec et...