Je fais partie de ces personnes qui ont besoin d’écrire sur du papier tout ce qu’elle pense et entende.
J’ai d’ailleurs mon carnet de notes en vrac du quotidien. Je l’utilise pour mes notes de réunions, ma to do list, imaginer un prochain atelier ou du contenu. Bref c’est mon carnet « tout se note là-dedans ».

 

Tandis que mon journal de bord lui, il m’attend en fin de journée.

C’est mon rendez-vous.

Il a sa place sur mon bureau et il attend patiemment le soir que j’y dépose l’important de ma journée.

J’aime ne pas tout mélanger et en plus mon journal de bord il a un objectif précis. Ce qui le rend encore plus unique.

 

Mon rendez-vous de fin de journée.

J’adore le remplir après ma journée de travail. Je finis mon dernier courriel, j’éteins mon ordinateur et je prends mon journal. Ça pourrait ressembler à l’époque où je prenais le métro et que je me refaisais le film du jour.

Ça me permet de :

  • faire le vide
  • prendre un temps d’arrêt pour vraiment ressentir ce qui s’est passé
  • garder l’essentiel 

Je reste entre 5 à 10 min grand maximum à alterner entre fermer les yeux pour ressentir ma journée et noter dans mon carnet.

J’ai constaté que ce court temps me permettait de fermer la page sur ma sphère professionnelle (+ symboliquement je ferme mon journal après). Je cherche à y noter les apprentissages et la pépite du jour, ça me rend reconnaissante de cette journée. 🙏🏼


Tenir mon journal de bord, c’est aussi et surtout me faire​ du bien
à l’intérieur de moi.

Mais c’est comme tout, même si je sais que ça me fait du bien, que ça me rend plus réceptive, plus calme… eh bien je n’ai pas envie de le faire tous les soirs.

Commence ton journal de bord professionnel
Rejoins la prochaine cohorte

Accepter les jours sans et ne pas se mettre de pression.

📙 Avec mon premier journal, je m’étais donnée une sacrée discipline : je voulais noter tous les jours mes émotions et apprentissages. J’avais même trouvé un système de page 404 pour les jours manqués.
Est-ce que je recommande de le faire tous les jours ? Oui si tu veux vraiment suivre ton évolution au quotidien et que ton objectif te demande une régularité.

📙 Pour mon deuxième journal, je voulais plus de douceur avec moi-même. Ça m’arrive souvent de me retrouver le vendredi à retracer ma semaine.
Le recul est différent et je peux m’aider de mon agenda pour me rafraîchir la mémoire. Si rien ne revient, je ne me force pas, et je note même pas la date dans mon journal. Je veux avant tout le remplir pour me faire du bien et je n’ai pas besoin d’ajouter une énième pression.

À toi de trouver ton rythme en expérimentant le journal. C’est vraiment ça qui compte.
Je t’invite à le remplir avec joie et douceur.

 

Observe, essaye et amuse-toi.

Claire Sollinger
Ta complice visuelle

Retrouve moi sur Linkedin - Pinterest

Reçois du contenu exclusif et accès à des ateliers

Ça peut aussi t’intéresser